Angélique – L’archipel

Angélique est la fille d’un gentilhomme de province, le baron de Sancé, au sang très noble mais à la bourse très plate. 1646 : Le château menace ruine. Angélique et ses neuf frères et soeurs vivent au milieu des poules et de la paille. Souvent nu-pieds, elle court bois et marais du Poitou et reçoit l’enseignement de Mélusine, la sorcière-guérisseuse. Enfance heureuse pour Angélique qui, avec ses yeux verts et ses cheveux blonds cuivrés, ressemble à une petite fée.
C’est la Fronde. Guerres, massacres, exactions de la soldatesque, cortège sans fin des miséreux, tout tournoie autour du trône menacé de l’enfant Louis XIV sous la seule garde de sa mère régente Anne d’Autriche et de son Premier ministre, le Cardinal Mazarin.
Lors d’une visite chez son oncle et voisin, le marquis de Plessis Bellières, Angélique découvre un projet d’assassinat du roi auquel sont mêlés Fouquet et le prince de Condé. A sa sortie du couvent de Poitiers, son père lui apprend qu’elle est promise au richissime comte de Toulouse, Joffrey de Peyrac, qu’on dit boiteux, balafré et peut-être pire…
Angélique La Fiancée vendue
À 17 ans, Angélique comprend qu’elle est désormais seule. Elle a quitté son Poitou natal pour Toulouse et ses fastes. Mariée de force au comte Joffrey de Peyrac, de douze ans son aîné, Angélique est désespéré. Mais, peu à peu, l’originalité du comte, son intelligence et son goût prononcé pour les sciences et les arts vont conquérir la jeune femme. Superbement vêtue, couverte de bijoux, elle découvre alors une vie dorée. Dans le Sud, s’entremêlent souvenirs du pays cathare et ses bûchers de « parfaits » mais aussi l’art des cours d’amour des anciens troubadours qu’a ressuscité son étrange mari, au scandale de l’archevêque. Mais l’or du comte de Peyrac et sa liberté d’esprit ne sont pas du goût de tout le monde…
Comme Angélique, l’enfant roi qu’elle a jadis sauvé d’un complot a grandi. Vainqueur de ses ennemis, le jeune Louis XIV s’apprête à épouser l’infante d’Espagne Marie-Thérèse, fille du roi Philippe IV. La cour de France se prépare à se rendre à Saint-Jean-de-Luz. Angélique sera-t-elle invitée au mariage ?

Juin 1660. La Cour se presse à Saint-Jean-de-Luz pour célébrer le mariage du jeune roi Louis XIV avec l’infante Marie-Thérèse, fille du roi d’Espagne Philippe IV. Dans l’île de la Bidassoa, les souverains apposent leur signature au bas du traité des Pyrénées, qui met fin à trente ans de guerre. Au cours de ce mois de fêtes, le charme d’Angélique ne passe pas inaperçu et lui vaut l’amitié de Mlle de Montpensier. Joffrey de Peyrac aime à la voir briller, peut-être inquiet de ses succès. Mais lui-même, parmi ses pairs qui le jalousent, ne court-il pas un danger ? Après les ors de la Fête-Dieu à San Sebastiân, le rêve tourne au cauchemar. Joffrey a disparu ! A Paris où elle a suivi la Cour, Angélique découvre avec l’avocat Desgrez les motifs de son arrestation et entreprend sa défense. Mais comment en savoir davantage, tant que le roi et la nouvelle reine n’auront pas fait leur Entrée dans la capitale? D’une des fenêtres de l’hôtel de Beauvais, Angélique attend le passage du cortège royal…

1661. Dans un Paris d’églises carillonnantes et d’asiles secrets, une femme se bat pour sauver son amour. Angélique n’a qu’une idée en tête : obtenir une audience du roi afin de plaider la cause de Joffrey de Peyrac, son mari, emprisonné pour commerce avec le diable. Au coeur de l’île de la Cité, magistrats fourrés d’hermine et avocats en robe noire décident désormais de la vie ou de la mort. À quel obscurantisme Joffrey de Peyrac, qui prétend extraire l’or des roches, risque-t-il d’être sacrifié lors du procès inique auquel assiste Angélique, impuissante? Elle-même échappera-t-elle aux assassins qui la guettent dans les couloirs du Louvre? Pour qui donc sonne le glas de Notre-Dame en ce matin d’hiver ? Abandonnée de tous, Angélique n’aura d’autre issue que de se mêler au cortège du Grand Coestre, roi de la Cour des Miracles, se rendant au cimetière des Saints-Innocents pour y tenir audience. Une dernière chose lui reste à accomplir pour l’amour de Joffrey…

Nulles ténèbres plus profondes que celles qui pèsent sur la cour des Miracles de Paris où l’on peut trouver refuge, comme disparaître à jamais dans l’anonymat de la déchéance. « Nul n’échappe à la matterie, à l’empire de la gueuserie », a dit durement à Angélique à Nicolas-Calembredaine, le bandit qui la protège. « Tu le peux si tu as quelque chose à sauver », lui a dit le vieil homme qu’on appelle le Magister.
D’un point de la colline de Saint-Cloud ensoleillée un jour d’été, d’où elle contemple au loin les dômes de la capitale, à ce soir de décembre où, dans les premiers flocons de l’hiver surgissent le chien, le policier et le pamphlétaire – sinistre trinité de Paris ! – et où elle va devoir regarder en face un des visages de son passé, Angélique ne cesse de batailler, lutter, combattre sans merci, afin de se hisser, avec ses deux enfants, hors de la misère.

Angélique est la fille d’un gentilhomme désargenté du Poitou. Nu-pieds, elle court les bois et les marais. Avec ses yeux verts et ses cheveux blonds cuivrés, elle semble une petite fée. Afin de parfaire son éducation, son père la confie à son cousin, le marquis de Plessis Bellières. Mais Angélique, qui a découvert le projet d’assassinat du roi Louis XIV par Condé, est enfermée dans un couvent à Poitiers. Quand son père, ruiné, l’en fait sortir, c’est pour apprendre qu’elle est promise au richissime comte de Toulouse, Joffrey de Peyrac, qu’on dit boiteux et balafré…

Nota:

Les 4 premiers tomes sont en fait le tome 1 de la première édition
Les tome 5 et 6 : tome 2 de la première édition.
Les tome 7 et 8 : tome 3 de la première édition.

2014
Angélique marquise des anges - L'archipel 2013EXTRAIT

À peine sortie du couvent, Angélique apprend que le baron de Sancé, son père, l’a promise au riche et inquiétant Joffrey de Peyrac, comte de Toulouse, un homme boiteux et balafré à la réputation sulfureuse. Pour sauver sa famille de la misère, elle n’a guère le choix. Mais comment vivre avec ce mari qui l’effraie ? Un palais somptueux, le caractère original de Joffrey, son goût pour les sciences et les arts suffiront-ils à la séduire ? L’indépendance du comte de Peyrac provoque le ressentiment de l’Église et du roi lui-même, vainqueur de la Fronde qui vient de ravager la France. À quel obscurantisme, à quels intérêts secrets l’homme qu’Angélique a appris à aimer risque-t-il d’être sacrifié ? Au coeur du XVIIe siècle, de ses guerres et de ses croyances, une enfant part à la conquête des libertés qui feront d’elle une femme. Abandonnée de tous, elle devra se battre pour sauver son amour.

Angélique, qui a conquis quelque 150 millions de lecteurs dans le monde, revient au cinéma sous les traits de Nora Arnezeder, au côté de Gérard Lanvin (Joffrey), dans un film d’Ariel Zeitoun. À cette occasion, voici la version d’origine du roman qu’Anne Golon fit paraître en 1957, premier tome d’une série qui en compte treize. Il rassemble tous les thèmes qui feront d’Angélique la plus grande fresque historique jamais écrite sur le Grand Siècle.

9782809815504-G-210x330

EXTRAIT

1663. Qui connaît la véritable identité de Mme Morens, la belle chocolatière du Marais dont la fortune ne cesse de s’accroître avec la vogue dont jouit dans les salons le chocolat, cette mixture importée du Nouveau Monde ? Qui se doute que cette parvenue, qui fréquente aujourd’hui Ninon de Lenclos, fut naguère connue sous le nom d’Angélique de Sancé ? S’étant juré que ses enfants ne souffriraient plus jamais de la faim et du froid, elle ne craint plus de jouer son destin à quitte ou double. Sa beauté, sa richesse, sa personne même sont le gage du jeu dangereux où elle se risque pour effacer l’opprobre lié à son passé. En faut-il, de l’ambition, pour ravir au prince de Condé lui-même l’hôtel du Beautreillis, bâti pour elle par Joffrey de Peyrac ? L’ultime carte d’Angélique est la plus hardie : le ténébreux marquis du Plessis. Sur le chemin qui doit la conduire au Roi-Soleil, cet allié pourrait se révéler le plus cruel des adversaires…
La série « Angélique » comprend treize tomes, qui parurent en France entre 1957 et 1985. Cette réédition du Chemin de Versailles rend de nouveau disponible la « version d’origine », introuvable, du deuxième tome (1958).

angéliqueT3

 

EXTRAIT

Qui reconnaîtrait à la cour du Roi Soleil, en cette grande dame élégante de Versailles, la fille du pauvre baron de Sancé et la femme apeurée qui, après la mort de Joffrey de Peyrac, a dû lutter pour arracher ses fils à la misère !
Angélique ne craint plus rien. Et connaît toutes ses armes… Elle s’en servira pour l’âpre combat qui l’oppose au marquis Philippe du Plessis-Bellière, cet archange glacial qu’elle a voulu épouser en secondes noces pour parvenir à la Cour. Mais Louis XIV entre en scène et Philippe, en parfait courtisan, s’efface. Tous ses biens sont au Roi de France, même sa femme… Mais Mme de Montespan ne reculera devant rien pour conserver sa place de première maîtresse… Amours frelatées et cœurs féroces : Angélique découvre l’envers du décor.
La série Angélique comprend treize tomes, parus en France de 1957 à 1985. Voici la réédition de la « version d’origine » du 3e tome (1959).

2 réflexions à propos de “ Angélique – L’archipel ”

  1. Je voulais acheter la nouvelle édition écrit par Anne Golon. J’ avais cherche la version d’ Archipel en Roumanie mais j’avais trouvé a moins que 3 volumes… Je voulais vous demander s’ il y a la possibilité de les trouve aussi traduits en roumain. Je tiens toute l’ancienne édition d’ Angélique

  2. Bonjour
    Concernant les rééditions de 2014, les autres tomes sortiront un jour ou pas ?
    Merci par avance
    Cordialement

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s