T13- La Victoire d’Angélique

couv54797503

 

Angélique vient de rejoindre à Tadoussac son époux Joffrey de Peyrac. Elle ignore encore qu’elle se trouve au seuil de son dernier combat, le plus dur, le plus subtil, qui décidera de sa victoire ou de son échec. Intuitive, elle en ressent la menace latente. Joffrey, attentif, cherche à la distraire de son angoisse : tout ne va-t-il pas pour le mieux désormais, pour eux, en cette Amérique du Nord, à peine explorée et déjà soumise aux déchirements des suprématies entre Français, Anglais et Indiens. Le pardon du Roi de France a écarté les dangers politiques et ils peuvent vivre en paix dans leurs domaines du Nouveau Monde. Un jour, pense Angélique, ils retourneront à la Cour. Elle se présentera devant le Roi et tout sera dit. Pour lors, elle se sent libre et se réjouit de gagner Wapassou où grandissent ses jumeaux : Raimon-Roger et Gloriandre. Mais peu à peu, tandis que le navire qui les porte prend le large, elle pressent que, pour elle, tout n’est pas fini. La clémence du Roi de France n’a pas tout résolu : au-delà de la tombe, le jésuite Sébastien d’Orgeval, qui a symbolisé pour elle l’ostracisme religieux envers l’Eve coupable et tentatrice, continue de la poursuivre. Son souvenir va-t-il se révéler plus dangereux que sa présence ? Peut-on, contre l’influence d’un mort et d’un saint, espérer la victoire ? Derrière son conflit personnel avec l’ombre fanatique du Jésuite, mort martyr, Angélique découvre alors ce qui a plané sur sa vie, ce qui n’a cessé de s’entremêler à son destin, et qu’il lui faut réduire à merci avec ses seules mains nues : le vieil antagonisme de la Femme et de l’Eglise. Est-ce là le dernier combat qu’elle doit livrer et pour lequel elle ne possède qu’une seule arme : être elle-même ? C’est pourquoi au fil des pages, il semble que les personnages qui ont jalonné sa vie viennent prendre place sur l’échiquier où l’ultime partie va se jouer. Voici le Roi, Desgrez, Le Chevalier de Malte Loménie-Chambord avec lequel elle va retrouver les souvenirs de son odyssée en Méditerranée, la truculente Polak, puis Delphine, la pauvre « Fille du Roy », Frontenac, l’aimable Ville-d’Avray qui semble vivre dans le même temps à la Cour de Louis XVI et dans son fief d’Acadie. Et sur le chemin de Wapassou le sauvage Outtaké, l’Iroquois… Lutte sourde, vent du diable, qui trouble les esprits, pièges insidieux, l’action se resserre jusqu’à ce coup de théâtre, le plus sensationnel d’une existence pourtant riche en péripéties. Jusqu’à ce décor glacé, inhumain qui va présider au dénouement et où chaque personnage, chaque situation, vont prendre figure de symbole. Là encore, dans le dépouillement des êtres mis à nu en face d’une nature sans pardon, pourra-t-on parler de victoire ? Lisez ce très beau livre qui couronne une très belle histoire : celle d’une femme pleine de charme et de séduction que les lecteurs ont suivie depuis sa naïve enfance, jusqu’à l’éclat de sa maturité et le triomphe de ses espérances. En elle, hardie, généreuse, aimant l’amour, la beauté, la vie, les petits enfants et les persécutés, aimant l’harmonie en toute chose, mais aussi le risque, l’action, la lutte pour de justes causes ou de nécessaires folies, toutes les femmes qui rêvent d’être des femmes à part entière se retrouvent et font alliance. Inoubliable Angélique !

Publicités

2 réflexions à propos de “ T13- La Victoire d’Angélique ”

  1. Bidon Nicole a dit:

    Très belle présentation, remarquablement écrite et qui rend sûrement très bien compte de la teneur et de l’atmosphère du récit. Hélas, ce tome est introuvable, les rares exemplaires sont vendus à des prix démentiels. Si seulement il pouvait y avoir une réédition ! (dans des conditions équitables profitant cette fois à l’auteur).
    Nicole, Toulouse le 28/08/2013

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s