Le cadeau de Riza Khan

Souvenirs d’enfance, Hispahan 1916

« Dès lors, j’eus le sentiment qu’une sorte de fatalité enchaînait désormais inexorablement tous les faits qui depuis quelques temps me concernaient. (…) Mais un nouveau sujet d’inquiétude me saisit alors : et si cette arme était reconnue comme ayant été celle de feu Bachtiari-Mirza ?…

N’allait-on pas en plus de toutes les complications déjà existantes, m’accuser d’assassinat sur la personne du neveu du gouverneur d’Ispahan ? »

Au repas du soir, mon père revint au sujet.
« Il était surtout ennuyé que moi, fils de consul, ait reçu un pareil cadeau d’un malandrin dont la tête était mise à prix par les Persans, les Russes et même les Anglais.
— Ce n’est pas au fils du consul que Riza Khan a fait ce présent , osais-je dire… Mais à moi personnellement. D’ailleurs, il m’a même proposé de rester chez lui, tout à fait.
— Rester comment ?
— Eh bien, pour toujours, à ses cotés… dis-je en souriant. » « …Vraiment, cette campagne des troupes révolutionnaires de Riza Khan avait pour premières victimes les gens les plus misérables du peuple et les enfants. C’était ignoble ! … Mon père n’avait-il pas raison de poursuivre mon ami le grand chef des pirates, puisque c’est son action qui faisait mourir de faim la population innocente ? Pour la première fois, je me sentis complice d’un grand mal… Ma récente « grève de la faim » m’apparaissait stupide et odieuse…»

« Presqu’instantanément, un autre bourreau parut, brandissant un énorme sabre courbé… et, d’un violent élan, trancha d’un seul coup la tête baissée… »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s